28/10/2007

Un autre week-end

Ce samedi matin j'allais chercher Jé. chez Isa.
Il était en pleine forme. Comme il a toujours eu l'habitude d'aller chez ses grands-parents, il quitta sa maman sur un simple "au revoir!". Nous avons passé tout le week-end ensemble. Après le repas du midi, il est allé faire la sieste comme à l'habitude. L'après-midi nous en avons profité pour faire quelques courses car le frigo semblait bien vide. La semaine prochaine, Ja. viendra passer 5 jours et Jé 2 1/2, il me fallait donc acheter de quoi pouvoir les nourrir. J'ai dû aussi pour la première fois m'occuper des lessives. J'ai passé pour ainsi dire tout le samedi soir et le dimanche à lancer diverses machines et à faire tourner le sèche-linge. J'avais été aidé par ma maman pour le tri du linge. Pour ce qui est des programmes, Isa. m'avait expliqué ce que je ne connaissais pas encore... car il faut bien le dire, auparavant, lorsqu'elle était encore à la maison et qu'elle travaillait le week-end, je faisait tout simplement ce qu'elle indiquait sur le papier.
Dimanche vers 15h15, il me fallait partir reconduire Jé. chez sa mamy. Un petit voyage d'une bonne trentaine de minutes. Il n'avait pas fait de sieste en début d'après-midi et il s'est bien évidement endormi durant le voyage. A l'arrivée, il allait être un peu ronchon. Je ne sais pas si c'est le fait que nous allions nous quitté ou si c'est simplement parce qu'il ne s'était pas assez reposé, toujours est-il qu'il me collait. Je suis resté un bon quart d'heure chez (il faut bien dire ainsi) mon ex-belle-mère, avant de repartir laissant Jé. avec sa grand-mère.

Si seulement Isa. n'avait pas pris cette décision! Cela serait plus facile. Pas de séparation avec Jérémy. Aller le conduire chez sa grand-mère pour un jour ou deux ne nous ferait pas la même chose. Je sais que je le reverrai déjà d'ici 4 jours pour les vacances de Toussaint, mais malgrès tout, cela me fait toujours un pincement au coeur de le laisser...

Que ce soit Van. ou Isa., elles ont toutes 2 l'impression que finalement j'ai un bon rôle. Je suis libre la plupart du temps et n'ai les enfants que toutes les 2 semaines et la moitié des vacances....
Oui mais, si nous serions restés ensemble, rien ne nous empêchait de laisser les enfants de temps en temps un jour ou deux chez leurs grands-parents! Cela pour s'octroyer un ou l'autre journée et ou soirée en amoureux. Je pense que c'est très important, que les couples avec enfants puissent de temps en temps se retrouver en amoureux comme au début de leur relation. Cela ne fait pas d'eux des parents indignes et au contraire, leur permet certainement de ne pas être "que" des parents.

19:51 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : enfant, famille |  Facebook |

26/10/2007

L'après Psy

Voilà, comme prévu je suis passé en soirée chez Isa. Elle m'y avait invité à  souper. Je suis arrivé vers 18h30, à cause des bouchons sur la route  :-/
Jé. était évidement super content de me voir. Il jouait avec son château à construire. Formé de très grosses pièces, il commence à savoir les empiler les unes sur les autres. Jé. ne voulait plus me lâcher. Evidement, papa devait jouer avec lui :->

Vers 19h45, il fallait finalement les quitter pour me rendre à la séance du psy. C'est bizarre, je pouvais quitter Isa. sans rien ressentir, du moins pas grand chose, comme si mon ésprit et mon coeur s'en étaient déjà fait une raison! Par contre, quitter mon petit homme était beaucoup moins évident. La larme à l'oeil, je suis parti sachant que je le reverrai déjà samedi matin...

Chez le psy, la séance s'est déroulée tout simplement. J'ai exposé les faits. Comme nous avions déjà été en thérapie en couple et qu'il connaissait Isa. bien avant moi, la situation était facile à comprendre pour lui. Il n'en restait pas moins étonné. Il me dit que rien de grave ne se passait pourtant dans notre couple et que ca le laissait perplexe. Néanmoins, j'en sors avec une question.
Qu'est-ce qui m'a attiré chez Isa., chez Van. et chez les filles avec qui j'ai pu avoir une histoire "sérieuse"?

C'est une bonne question à laquelle je dois réflèchir! Les choix ne sont souvent pas innocents. Quelque chose (ou plusieurs) de bien particulier m'a probablement attiré chez ces femmes, que ce soit physique ou sentimental... de la à dire à quoi cela va m'amener....

12:39 Écrit par philouetcie dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : couple, psy |  Facebook |

24/10/2007

La visite chez le psy....

Bon ce jeudi sera très spécial...

Dans un premier temps je passerai voir mon ex-compagne Isa pour voir mon petit garçon Jé. Elle m'a invité à souper.... Dans un premier temps nous nous étions ids que nous pourrions nous voir une fois par semaine pour que je puisse au moins voir une fois Jé. dans la semaine. Ensuite Isa. avait trouvé qu'il serait préfèrable que je ne passe pas chez elle pour ne pas perturber Jé. le jour ou mes visites ne seraient plus possible. En effet lorsque l'un de nous aura un compagnon ou une compagne, cela serait devenu moins évident.

J'avais pensé qu'elle connaissait quelqu'un, ne comprenant pas son revirement... Soit toujours est-il qu'elle m'a elle même proposé de souper ensemble suite à ma demande de passer dire un petit coucou à Jé. avant de passer voir le psy.

Le Psy: C'est un homme d'une quarantaine d'année, barbu, genre gros nounours. C'est d'ailleurs le surnom que nous lui donnons. Il habite la même région qu'Isa et était d'ailleurs son psy "attitré".

C'est étonnant, avant de connaître Isa., je n'avais jamais consulté un psy et je n'en voyais d'ailleurs pas la nécessité. Fin 2006, j'ai dû pour Ja. faire une "thérapie" avec Ja. et mon ex-femme Van. Début de cette année, Isa. était allée le consulter. Après quelques scéances, le psy lui avait proposé que nous y allions ensemble. Je l'y ai suivie et nous avons pas mal avancé, je trouvais. Nous nous sommes un peu rapprochés. J'ai appris à parler plus avec elle et à la soutenir plutôt que de me replier comme j'aurais fait d'habitude. Je me rappelle encore la carte qu'elle m'a offerte le 14 février. On y trouvait un gros baisé qu'elle y avait laissé au rouge à lèvre et quelques belles phrases qui m'avaient très fort touché. Elle me remerciait de l'avoir "entendue" et "comprise"....
Ceci explique aussi pourquoi je n'ai pas compris la suite. Je pense avoir fait le maximum pour que nous soyons heureux mais j'ai échoué dans ma quète de sauver le couple.

Bref, ce jeudi, j'irai lui rendre visite. Je ne sais pas ce qui en découlera, mais j'ai l'intention d'extérioriser mes peines et mes divers sentiments.

J'ai au moins appris quelque chose lors des différentes thérapies. Mon père n'aimait pas me voir pleurer, il m'empêchait en quelque sorte de montrer mes sentiments. C'est vrai qu'avec le temps, je suis devenu un pro pour "faire semblant", pour jouer le "tampon". Je suis en plus très patient, et peu résister trèèès longtemps à "parler".

Retenir ses sentiments, tout intérioriser n'est pas bon. Si j'ai un conseil à donner comme parent, c'est qu'il faut laisser les enfants s'exprimer!

13:32 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : psy, isa |  Facebook |

21/10/2007

Mars-Vénus, question ouverte

Isa m'avait annoncé qu'elle ne m'aimait plus. Je suis pour elle comme elle le précise son "meilleur ami". Elle sait qu'elle peut compter sur moi, sur mon respect, ma fidélité. Elle pense toujours que j'étais le "bon" père pour son (notre!) enfant. Elle sait que je ne laisserai jamais Jé. tomber...

mais elle ne m'aime plus!

Que s'est-il passé? Comment en sommes nous arrivé là? C'est la 2ème fois que je vois mon couple s'effondrer... et je ne comprends pas.

Pourquoi moi qui excelle dans l'analyse, la compréhension du concret, je n'ai pas l'air de comprendre grand chose au "coeur"???

Autant de questions qui me restent sans réponses. Ca me bouffe totalement de l'intérieur. Je déteste ne pas comprendre et j'ose comprendre qui si je devais faire un 3ème essai, je risquerais fort que cela se termine de la même manière... 

 

22:59 Écrit par philouetcie dans forum | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : venus, mars, question |  Facebook |

la déchirure

Dimanche 17h, nous arrivons Ja. Jé. et moi chez la mamy de Jé. Je dois le laisser chez elle après ce week-end. Je ne le verrai plus avant jeudi. Mon ex-belle maman nous fait rentrer et nous discutons un peu. Mais il faut bien quitter et là, j'ai de nouveau senti la peine m'envahir. Quitter mon "bébé"... Je vais le revoir bientôt biensur mais dans 4 jours. Et je sais qu'il en sera maintenant toujours ainsi. Comme pour Ja. je devrai parfois rester 10 jours sans le voir... 

 

22:52 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/10/2007

Samedi dans la famille

Samedi 15h45, Isa et Jé. arrivent à la maison. Nous sommes attendus chez mon jeune oncle. Nous en profierons pour fêter l'anniversaire de mes filleuls. Les liens sont important, je suis parrain d'un des grands enfants. L'autre est parrain de Jé. et ma tante est marraine de Ja.

Ils ne sont évidement pas au courant de notre séparation. La soirée se passe très bien, comme d'habitude oserais-je dire. A la fin de la soirée, après avoir offert leur cadeaux à mes filleuls, j'annonce enfin la mauvaise nouvelle. La surprise est évidement grande. Ils précisent qu'ils ne se doutaient de rien et que nous semblions "comme d'habitude". J'avais peur que cela provoque un grand froid. Il me fallait absolument leur dire, sachant qu'ils ne verraient plus très souvent Isa (voir plus jamais...). Mon oncle prend (ou essaie) la chose plutôt "positivement", en expliquant que cela est très bien si cette rupture se passe bien et que nous restons "amis". Je me doute que ca à dû leur faire un choc, d'ailleur cela se marque très fort sur le visage de ma tante. Isa semble en "rigoler", moi aussi, mais je rigole "jaune"...

Jé. n'a pas encore réalisé le changement. Le réalisera t-il? Il aura seulement 2 ans fin de l'année, le 31 décembre. J'ai difficile à croire que je pourrai avoir le sourire et fêter cette fin d'année...

 

23:55 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : famille, couple |  Facebook |

L'expliquer à Ja.

Ce vendredi, j'allai chercher Ja. aux alentours de 19h chez sa maman. Dans la voiture elle me demandais déjà si Isa était à la maison ou si elle travaillait ce week-end. C'est vrai que depuis quelques temps, le courant ne passe plus très bien entre Isa et ma fille. Je lui dit sans rien préciser de plus qu'Isa. ne sera pas Présente. Je sais très bien qu'en rentrant à la maison elle remarquera aussi que son petit frère n'est pas là et que la télévision à disparu...

Nous arrivons enfin à la maison. J'explique à Ja. que nous ferons une "gâtée" en rentrant avant de souper (eh oui, sa maman ne lui donne jamais à manger le soir quand je viens la chercher ). Elle remarque directement que la télévision n'est plus là et que Jé non plus. Nous nous asseyons dans le divan. Je prend mon courage à 2 mains. Je commence à lui expliquer qu'Isa. est partie, qu'elle ne m'aime plus. J'ajoute directement que Jé. vivra chez sa maman mais qu'elle le verra toujours. Jé. sera à la maison en même temps qu'elle avec moi.  Je pensais qu'elle ne le prendrais pas trop mal. Ja. ne semble pas savoir comment réagir, elle me regarde. Voyant très bien mon grand sourire , elle se met à pleurer, triste de ne plus voir Isa. C'est vrai qu'à 6 ans, lorsque vous avez vu quelqu'un pendant près de 4 ans, c'est presque comme si cette personne avait toujours été là. Elle me demande si elle verra encore son petit frère. Je la rassure à nouveau en lui prométtant que oui, nous formerons toujours une famille.

Les larmes me sont montées toutes seules aux yeux. Difficile de cacher ma souffrance. Voir mes enfants être tristes est vraiment quelque chose d'insupportable. J'arrive à me reprendre, est-ce bon? je n'en sais rien. Toujours est-il que je dois réconforter Jade et pleurer n'est pas la meilleure chose à faire... 

 

23:44 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ja |  Facebook |

19/10/2007

La fin de la semaine.

Vendredi matin, nous travaillons tous les 2 ma (ex-)compagne et moi. Comme d'habitude, le réveil sonne vers 5h50. Isa (ma compagne) était déjà levée depuis 5h. Elle était toujours entrain de se préparer dans la salle de bain.

Je réveil Jé. (mon petit garçon), il a l'air d'être encore fatigué. Il a pourtant bien dormi. Mais c'est la fin de la semaine pour tout le monde. Je l'habille. Il a l'air ronchon aujourd'hui. Il ne veut pas passer sa salopette. Non, me dit-il. Je pense qu'il est entré en plein dans la période du "non", il à 22 mois.

Lorqu'il est prêt, nous descendons dans le living. Il va regarder un peu la télévision en buvant du lait de croissance, comme à l'habitude. Je ne sais pas pourquoi, aujourd'hui, il pleurnichait, se tenant contre moi, demandant un câlin. D'habitude le matin il ne demande jamais rien à part son dvd de "ouioui" et son lait. Est-ce qu'il sentirait quelque chose? Je le rassure, je lui ai dit que "papa sera toujours là".

Une fois devant la télévision, je suis remonté dans la salle de bain me préparer. Vers 6h30, je les ai entendus partir. Ils sont parti pour un petit voyage d'une quarantaine de kilomètres. Jé passera la journée chez ses grands-parents. Ils seront de retour samedi vers 16h...

08:50 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enfant, couple |  Facebook |

La dernière nuit "normale" à la maison...

Jeudi 18 octobre, aux environs de 20h15, je vais mettre mon petit bout d'homme au lit. Je sais que c'est la dernière fois qu'il ira donner un bisou à maman avant que je n'aie le mettre au lit. En effet, vendredi soir il dormira pour la première fois dans sa "nouvelle maison" avec maman qui quitte désormais le bercail.

Nous sommes monté ensemble vers sa chambre, ll s'est dirigé vers son ancien mobil musical, il a appuyé sur le bouton pour mettre la musique en route. Ca fait quelques jours qu'il se tourne vers ce mobile lorsqu'il se couche. Ensuite il a pris quelques peluches. Je lui en ai laissé 2 avec lesquelles il passera la nuit.

C'est bizarre, en le mettant au lit, j'ai senti comme une boule à l'intérieur de mon corp, quelque chose qui fait très mal à l'intérieur. Je n'ai rien dit à personne, ma compagne ne l'a même pas remarqué. Je sais pertinament bien que sa vie, notre vie vient de changer, rien ne sera plus pareil à présent...

08:38 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : enfant, couple |  Facebook |