12/03/2008

pas évident

Je viens d’avoir eu Isa en ligne….J’aimerais pouvoir voir Jé. de temps en temps en semaine…. Mais elle ne veut plus.C’est facile, maintenant qu’elle a Jé., moi je dois me contenter d’1 WE sur 2 et de la moitié des vacances. Je ne sais pas si elle a un copain. Je pense que si je le savais, cela me ferait du bien. Je passerais plus vite au dessus (de notre séparation) car il n’y aurait plus aucune ambigüité, plus aucune chance de faire marche arrière. 

Je ne pense de toute façon pas être encore prêt à me relancer dans une vie de couple. Je dois être content. J’ai une copine que je vois de temps en temps (Caro) et une vie assez remplie.

Je passe encore trop de temps sur un site de rencontre. J'ai l'impression que les filles y sont difficiles et que finalement elle se laissent entourlouper par des gars qui n'en valent pas la peine mais qui sont probablement de beaux parleurs. Ils parlent certainement beaucoup mieux que moi! 

Pas évident... Chaque fois que j’ai l’impression d’aller mieux, je retombe. Ca fait comme des vagues…

J'ai toujours la même question qui me hante. Est-ce que je trouverai un jour LA FEMME qui sera en "parfaite" harmonie avec moi? Celle avec qui nous ne formerons qu'un. Je n'ai pas envie de me tromper cette fois. J'ai aussi envie de mettre toutes les chances de notre côté.

Mais je ne me sens pas encore prêt pour l'instant! Je dois me reconstruire, retrouver la confiance. Comment je peux l'avoir perdue? J'ai tout pour moi... sauf ma moitié!

Une chose est sûre, je n'aurai plus d'enfant! Pas envie de prendre le risque de faire de nouveau un futur enfant de séparés! 

10:30 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : couple |  Facebook |

Commentaires

tu crois pas que tu devrais arrêter de te projeter ??
je veux une femme ainsi,
je ne veux plus d'enfants
si tu prenais un peu la vie comme elle vient, en profitant du moment présent sans te disperser auprès de plein de filles qui se prennent la tête autant que toi dans la recherche de leur autre moitié d'orange
pour l'instant, essaye de trouver un modus vivendi avec la mère de ton gamin pour trouver un jour supplémentaire par semaine pour le voir
ou tu peux toujours envisager la garde partagée
et ne dit pas qu'avec ton boulot, la distance ou que sais-je
la mère du gamin a un boulot, des trajets et que sais-je aussi
c'est ça, les enfants, beaucoup d'emmerdes et de courateries pour quelques sourires qui font tout oublier
grandis
devient adulte
et non plus l'enfant parfait de sa maman ...
(mon comm est probablement très dur mais c'est l'impression que j'ai depuis que je te lis
donc, je dis comme je sens !)

Écrit par : pommefraise | 12/03/2008

Pas facile d'être toujours bien et de ne pas faire de "plan idéal de sa vie future" lorsqu'il manque quelque chose d'essentiel à sa vie...
Mais je crois que tu le dis toi même... toute la question se résume en ceci: "il faut être prêt" pour rencontrer cette personne qui sera le dernier petit rayon de soleil manquant à sa vie!

Écrit par : | 12/03/2008

l'enfant parfait de sa maman Pommefraise,

je voudrais juste te demander...

Es-tu séparée? as-tu des enfants de parents séparés?
Franchement la maman ne voudrait pas une garde partagée (comme je l'indique, elle ne veut déjà pas que je voie le petit 1 jour de semaine) et la justice ne me la donnerait pas non plus cette garde partagée.
Il faut savoir que la plupart des juges pour ce genre de cas sont des femmes.

C'est malheureux à dire mais, parole de mon avocat, les femmes sont plus défendues.
Le papa a le droit de payer sa pension alimentaire et de se taire, sauf lorsqu'il peut habiter assez prêt de la maman....
Le juge argumentera que je n'aurai pas moyen d'amener mon enfant à l'école lorsqu'il sera en âge d'y rentrer. Ben oui 45kms tous les jours au matin et après-midi....
L'argument de mon boulot en est un aussi. 60kms aller, 60 retour, 12h en dehors de la maison.

J'ai vu sur ton blog que tu vivais dans la campagne et que tu t'occupais des animaux. Chacun sa vie, ses emmerdes mais franchement tu ne peux pas comprendre ce que c'est de rouler 60 000 kms par an (la nature me dit merci!). Et ne me parles pas des trains, j'ai déjà donné et j'avais peur tous les matins qu'un abruti aie osé agresser un contrôleur sous peine de grève immédiate!

Je râle parce que je n'ai pas le choix, pas le moyen. Je trouve facile à l'heure actuelle de se faire faire un enfant et après de vivre sa vie avec sans s'occuper du papa (sauf en fin de mois pour lui rappeler de payer une pension alimentaire)!

La mère du gamin comme tu dis travaille à 5kms de son domicile et ne veux pas se déplacer pour me l'amener.

Alors évidement que je ne veux plus d'enfant (pas folle la guêpe). C'est déjà les emmerdes pour aller chercher/ramener et organiser le planning entre 2 enfants de 2 mamans différentes et qui habitent à +de 50 kms l'une de l'autre. Comme je ne suis pas maso, j'ai choisi!

Pour le reste "me projeter", tu as certainement raison, mais c'est facile à dire lorsqu'on est pas dans le cas.

Par contre devenir adulte..., redevenir gamin tu veux dire et choisir la voie de la facilité. Faire comme certains, renier tout, ne pas prendre ses responsabilités.
Ca voudrait dire, ne plus payer, ne plus courir pour les enfants et vivre uniquement pour moi et uniquement les bons moments!

Les emmerdes, ce ne sont pas les enfants!

Écrit par : philou | 12/03/2008

non ni séparée
ni divorcée
parce que je sais ce que c'est de grandir sans papa
parce que souvent lorsque l'envie de partir se faisait présente, j'ai choisi de rester
de faire l'effort de rester
parce que justement, j'ai compris l'importance du papa
en ce qui concerne le km
en effet, j'habite la campagne
pas par métier
mais parce que c'est le métier de mon mari
moi, je suis une pure citadine
au début, j'ai fait la route parce que mon mari ne pouvait pas envisager de déménager
un jour, j'ai osé prendre la décision
j'ai dit stop à la route
j'ai osé me remettre en question et bazarder un plan de carrière
et tant pis pour la formation et les diplômes
j'aurais été capable d'accepter n'importe quel boulot pour être près de chez moi et envisager une vie de famille, une vraie
je me suis engagée dans une autre voie
j'ai eu mes enfants
je les ai vus grandir
j'ai repris des cours
je ne regrette aucun de mes choix
j'ai une carrière bien installée, des enfants dont j'ai l'opportunité de m'occuper grâce à mon choix, une vie de famille relativement heureuse, une vie dans un monde qui m'était totalement inconnu
il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions
autre truc :
les magistrats ne sont pas opposés à confier un môme à un papa
les magistrats sont plutôt opposés à la garde alternée pour la simple et bonne raison qu'on déracine chaque semaine les enfants
deux foyers n'est pas une solution
la solution serait que ce sont les parents qui voyagent
mais delà a ce que ça arrive, l'eau aura coulée
je ne te juge aucunement, je n'ai pas les éléments le permettant et ce n'est pas mon rôle de toute manière
mais à te lire, j'ai l'impression que tu n'es pas toi
tu donnes l'image de quelqu'un de très peu spontané n'étant heureux que dans une petite vie bien rangée, pèpère
un peu pour ressembler à ce qu'aurait voulu t'inculquer tes parents
comme si tu cherchais à leur plaire, à reproduire ce qu'ils t'ont appris
mais tout ceci n'est qu'une impression
quoi qu'il en soit, ne vois aucun jugement dans mes comm
et que ça soit par la garde partagée ou pas, j'espère que tu trouveras un rythme de visite épanouissant pour toi et ton fils
parce que d'expérience, je peux dire qu'un papa, c'est important ...

Écrit par : pommefraise | 13/03/2008

merci La réaction était forte, mais ca fait du bien. Je tenais pommefraise à te remercier pour ton franc parler.

"tu donnes l'image de quelqu'un de très peu spontané n'étant heureux que dans une petite vie bien rangée, pèpère"

Tu as tout à fait raison sur le fait de ne pas être spontané et probablement sur la petite vie bien rangée.
Je suis du genre pâquebot. Je n'aime pas prendre de risque mais quand je m'engage, c'est du solide. Ceci explique probablement cela. Les ruptures ne sont pas faites pour moi car tout change.

Je suis de ton avis pour le papa.
Je trouve très bien que tu puisses te remettre en question et ne pas fuire au premier problème.
Je ne jette pas la pierre sur mon ex-compagne mais de mon côté j'étais prêt à faire beaucoup pour sauver notre couple. Je râle qu'elle ne m'aie pas vraiment laissé ma chance.
Mais c'est déjà de l'histoire ancienne (5 mois). Le moral était moins bon ces derniers temps probablement à cause de la fatigue (- de 5h de sommeil par jour!).

Finalement je vais déjà beaucoup mieux. Je remarque cela au nombre de messages que je poste ici. J'y viens moins souvent.
Je devrais d'ailleurs ne pas uniquement parler de malheurs et de ce qui m'énerve même si j'avoue l'écrire me permet d'évacuer mes frustrations.

Écrit par : philou | 14/03/2008

petite précision si je pars pas au premier problème, c'est aussi parce que cet homme-là, je crois que je l'aime encore
malgré tout
je ne reste nullement à cause des enfants, hein !

petit conseil :
un peu d'excentricté ne peut pas nuire
surprendre une femme
la faire rire
permettra qu'elle ne s'ennuiera pas
parce que les croisières, c'est bien
mais à la longue, ça devient chiant ...

Écrit par : pommefraise | 16/03/2008

dimanche bonjour,
je te souhaite beaucoup de bonheur dans l'avenir, il faut y croire, et en attendant ces jours meilleurs je te souhaite une bonne fin de weekend
bisous

Écrit par : marie-claire | 16/03/2008

Les commentaires sont fermés.