06/07/2008

En qui avoir confiance?

Bon désolé, c'est encore un post pas très optimiste....

En fait je suis entrain de me demander en quelle fille je pourrai encore avoir confiance.... Pourquoi?

Ben mon amie Val. la basketteuse voit toujours son ex. et a une relation avec une de mes connaissances mais qui n'est pas libre.
Caro.: elle rêve de partir rejoindre son copain Turc en Turquie pour y faire sa vie. En même temps elle voit de temps en temps un type par ici pour du sexe.
Sa collègue avec qui je sors de temps en temps à plusieurs amants.
Une amie qui faisait de la danse avec moi et Isa. en son temps a un amant.
Et pour finir, ben hum moi aussi je rencontrais une femme qui est mariée
Bref, que des choses de la vie. Mais je me dis que soit je ne rencontre en ce moment que des filles très instables, soit il y a vraiment un problème. Moi qui suis entrain de remettre en question toutes les règles et valeurs morales que mes parents mon transmises, je me demande si je pourrai encore faire confiance à une fille sans avoir des doutes concernant sa fidèlité. Ou alors, c'est moi qui doit être infidèle?

Bon, je pense que je dois tout de même faire le point. Toutes ces filles ont pour l'instant des difficultés à se trouver. Elles ne savent pas vraiment ou elles en sont. Bref, elles ne sont pas bien dans leur tête. Ma conclusion est donc qu'il ne faut pas que j'en fasse une généralité (j'éspère bien!)
J'aurai tout de même de quoi raconter au psy ;-)
Mais finalement, je me dis que si je suis moi-même, je trouverai sur ma route une fille qui en vaut la peine et qui pourra respecter les valeurs morales qui sont les miennes. Moi-même, je finirai bien par croire en nouveau à ses valeurs morales. Car comment construire s'il n'y a pas de fidélité?

20:09 Écrit par philouetcie dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : femmes, fidelite, psy |  Facebook |

Commentaires

je ne crois pas que la fidélité soit une marque d'amour
mais je crois que quand on aime vraiment
sincèrement
on n'a pas spécialement envie d'une autre peau que celle du conjoint
mais aimer vraiment n'est pas facile
et il est actuellement plus facile de partir que de rester
rester est un combat continuel et rien n'est jamais acquis
mais toutes les femmes ne sont pas volages, tout comme tous les hommes ne sont pas des salauds
il y a que tout va trop vite
on passe trop vite au pieu (je ne juge pas, hein ! je ne suis personnellement pas de celles qui jouent longtemps à peut-être bien qu'oui, peut-être bien que non)
on passe trop vite à la vie de couple
on fait trop vite un enfant
on divorce trop vite
on veut le bonheur et que le bonheur
mais la vie, ce n'est pas que du bonheur
la vie commune (comme avoir un gosse), c'est beaucoup d'emmerdes pour quelques moments de bien-être
ça se construit de manière constante et à vie
ne t'inquiète pas, un jour, tu trouveras ta moitié d'orange
en attendant, prend du bon temps mais ne t'investis pas trop dans un truc sans issue ...

Écrit par : pommefraise | 06/07/2008

tout à fait Salut Pommefraise.
Ben oui, je pense comme toi. Partir c'est plus facile mais c'est aussi pus lâche.
La vie de couple ben ce n'est pas que du bonheur c'est sûr, mais par expérience maintenant je pense que celles (et ceux) qui fuient au premier hic ne trouvent pas non plus le bonheur ailleurs (on cherche l'introuvable) car oui, la vie à ses hauts et ses bas!

Écrit par : philou | 08/07/2008

Les commentaires sont fermés.